VENTILASTIN NOVOLIZER 100 microgrammes/dose – 1 cartouche(s) acrylonitrile butadiène styrène polypropylène de 200 dose(s)

Carte d'identité du conditionnement du médicament

Médicament : VENTILASTIN NOVOLIZER 100 microgrammes/dose (poudre pour inhalation)
Mode de conditionnement : 1 cartouche(s) acrylonitrile butadiène styrène polypropylène de 200 dose(s)
Exploitant : MEDA PHARMA

Classification ATC : R03AC02 – Salbutamol
Code CIP : 3400936412194
Code CIS : 65779001

Prix de vente public : 6.68 €
Taux de remboursement : 65 %
Honoraires de dispensation : 1.02 €

Conditionnement commercialisé depuis le 13 mai 2005

Indications thérapeutiques

VENTILASTIN NOVOLIZER est indiqué chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant de 6 ans à 12 ans.
Traitement symptomatique des maladies respiratoires obstructives réversibles, telles que l'asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive à composante réversible.
Prévention de l'asthme déclenché par l'effort ou par l'exposition aux allergènes.

Composition

Evolution du prix

Evolution du prix de vente du médicament VENTILASTIN NOVOLIZER 100 microgrammes/dose – 1 cartouche(s) acrylonitrile butadiène styrène polypropylène de 200 dose(s)
Depuis le 1 janvier 2010, le prix de vente public de ce médicament est passé de 8,78€ à 6,68€, soit une diminution de 31,4%.

Evolution de la consommation

Evolution du nombre d'utilisateurs du médicament VENTILASTIN NOVOLIZER 100 microgrammes/dose – 1 cartouche(s) acrylonitrile butadiène styrène polypropylène de 200 dose(s)
Depuis l'année 2010, ce médicament a coûté 1 999 661€ à l'Assurance Maladie (hors honoraires de dispensation).
Nota : les données sur le nombre d'utilisateurs ne sont pas disponibles pour les années antérieures à 2014.
Evolution du nombre de boîtes vendues du médicament VENTILASTIN NOVOLIZER 100 microgrammes/dose – 1 cartouche(s) acrylonitrile butadiène styrène polypropylène de 200 dose(s)
Depuis l'année 2010, 335 001 boîtes de ce médicament ont été vendues.

Dernière mise à jour des données : 6 janvier 2022

Ces statistiques ne concernent que les médicaments vendus dans le cadre d'une prescription et ayant fait l'objet d'un remboursement (total ou partiel) par l'Assurance Maladie.
Les médicaments consommés dans le cadre d'auto-médication, ainsi que ceux consommés en hôpital ne sont pas pris en compte.
Les honoraires de dispensation ne sont pas intégrés dans le calcul des remboursements de l'Assurance Maladie.