SALBUTAMOL MYLAN 5mg/2,5ml – 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2,5 ml

Carte d'identité du conditionnement du médicament

Médicament : SALBUTAMOL MYLAN 5mg/2,5ml (solution pour inhalation par nébuliseur)
Mode de conditionnement : 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2,5 ml
Exploitant : MYLAN SAS

Classification ATC : R03AC02 – Salbutamol
Code CIP : 3400936566460
Code CIS : 68886446

Prix de vente public : 16.08 €
Taux de remboursement : 65 %
Honoraires de dispensation : 1.02 €

Conditionnement commercialisé depuis le 31 janvier 2006

Indications thérapeutiques

- Traitement symptomatique des asthmes aigus graves de l’adulte, de l’adolescent, de l’enfant et du nourrisson.
- Traitement des poussées aiguës des bronchopneumopathies chroniques obstructives de l’adulte.
Remarque : l’asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être envisagées en association au traitement bronchodilatateur.

Composition

Evolution du prix

Evolution du prix de vente du médicament SALBUTAMOL MYLAN 5mg/2,5ml – 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2,5 ml
Depuis le 1 janvier 2010, le prix de vente public de ce médicament est passé de 19,67€ à 16,08€, soit une diminution de 22,3%.

Evolution de la consommation

Evolution du nombre d'utilisateurs du médicament SALBUTAMOL MYLAN 5mg/2,5ml – 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2,5 ml
Depuis l'année 2010, ce médicament a coûté 9 502 555€ à l'Assurance Maladie (hors honoraires de dispensation).
Nota : les données sur le nombre d'utilisateurs ne sont pas disponibles pour les années antérieures à 2014.
Evolution du nombre de boîtes vendues du médicament SALBUTAMOL MYLAN 5mg/2,5ml – 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2,5 ml
Depuis l'année 2010, 579 575 boîtes de ce médicament ont été vendues.

Dernière mise à jour des données : 6 janvier 2022

Ces statistiques ne concernent que les médicaments vendus dans le cadre d'une prescription et ayant fait l'objet d'un remboursement (total ou partiel) par l'Assurance Maladie.
Les médicaments consommés dans le cadre d'auto-médication, ainsi que ceux consommés en hôpital ne sont pas pris en compte.
Les honoraires de dispensation ne sont pas intégrés dans le calcul des remboursements de l'Assurance Maladie.